L’art content pour rien sur “l’Anti-Robot” de Karel Appel

12/09/201276 écoute(s)
 
00:00 5:04
Diffusée le 12/09/2012
art contemporain

L’Anti-Robot de Karel Appel (1976), retrouve ses couleurs! 

Une œuvre emblématique du campus

En 1976, trente ans avant sa mort, Karel Appel, peintre, sculpteur et poète hollandais, installe son Anti-Robot sur l’esplanade Erasme, dans un paysage où les amphithéâtres Galilée et Gutenberg n’existent pas encore. Cette sculpture monumentale est la plus grande jamais réalisée par l’artiste hollandais. Elle a été financée grâce à 1% du budget alloué à la décoration des amphithéâtres Aristote et Platon. L’Anti-Robot est une structure métallique, aux formes élémentaires, recouverte d’aplats de couleurs vives par des peintures laquées, réalisées par une entreprise de Chevigny-Saint-Sauveur. Différents plans s’entrecroisent, esquissant les contours d’un personnage avenant, qui accueille les usagers de l’université d’un salut de la main. Une fleur à la main, l’Anti-Robot devient le porteur de valeurs essentielles, l’image poétique d’un être qui questionne la dimension trop rationnelle de la société moderne.

L’Anti-Robot retrouve ses couleurs d’origine”

… https://www.u-bourgogne.fr/actualites/l-anti-robot-de-karel-appel-1976-retrouve-enfin-ses-couleurs.html


Animé(e) par Aurélien Rouan 
Ville : Dijon